Aller au contenu de la page

Vous êtes dans :

Adieu, Ferdinand ! (Clémence - La Baleine et Le Camp naturiste)

Théâtre

vendredi 20 avril
20h30

Le Liberté rend un hommage appuyé à Philippe Caubère en recevant les petits derniers et les vrais derniers épisodes de la vaste saga inventée par l’acteur… Adieu, Ferdinand !

Ce dernier adieu à Ferdinand n’est pas un adieu à la scène, bien au contraire, seulement une puberté qui s’achève…
La Baleine, détaille la première trahison sexuelle de Ferdinand au Théâtre du Soleil, pendant la création de L’Âge d’or, un an après que Clémence et lui ont décidé de vivre ensemble.
Le Camp naturiste ensuite évoque le camp de Montalivet, où Clémence l’entraîne en vacances juste après avoir vécu une expérience cauchemardesque : la création de Lorenzaccio dans la cour d’honneur du Palais des Papes à Avignon.

Assistant à l’écriture Roger Goffinet
Lumières Claire Charliot
Son Mathieu Faedda

Production Véronique Coquet pour La Comédie Nouvelle
Coproduction Théâtre du Chêne Noir, Avignon
Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication