Aller au contenu de la page

Vous êtes dans :

Adieu, Ferdinand ! (Le Casino de Namur - Les Pétrieux)

Théâtre

samedi 21 avril
20h30

Le Liberté rend un hommage appuyé à Philippe Caubère en recevant les petits derniers et les vrais derniers épisodes de la vaste saga inventée par l’acteur… Adieu, Ferdinand !

Ce dernier adieu à Ferdinand n’est pas un adieu à la scène, bien au contraire, seulement une puberté qui s’achève…
Dans Le Casino de Namur, Ferdinand retrouve Bruno, l'un des piliers du Roman d'un acteur, en plein marasme et hiver belges. De la voiture pourrie de Bruno, où se rejouera un dialogue historique du Roman sur les raisons mystérieuses de l’appétence des avocates pour la sodomie, jusqu’à ce casino qui fait le titre ; et où les entraînera, dans l’ombre de Dostoïevski, la passion pour le jeu de la famille Pétrieux, gros cultivateurs de betteraves et parents de Jean-Marie, ami comédien de nos héros.

Assistant à l’écriture Roger Goffinet
Lumières Claire Charliot
Son Mathieu Faedda 

Production Véronique Coquet pour La Comédie Nouvelle
Coproduction Théâtre du Chêne Noir, Avignon
Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication