Le Liberté La saison

La France contre les robots et autres textes

Salle Fanny Ardant

Durée : 1h25

Texte Georges Bernanos
Adaptation Jean-Baptiste Sastre et Gilles Bernanos
Conception Jean-Baptiste Sastre et Hiam Abbass

Avec Jean-Baptiste Sastre et la voix de Gilles Bernanos

Plein tarif : 24€
Tarif préférentiel : 17€
Tarif réduit : 16€
Tarif solidaire : 5€

Billetterie en ligne

Co-voiturage

Comment penser librement quand tout concourt à anéantir nos vies intérieures ? Jean-Baptiste Sastre prend la voix de Bernanos pour un portrait sans concession du monde moderne. Un spectacle intime produit par Le Liberté.

Plus connu pour ses romans (Sous le soleil de Satan, Journal d’un curé de campagne...), Georges Bernanos se double d’un fin observateur de son temps qu’il fustige dans bon nombre d’essais et de textes. La France contre les robots, écrit au Brésil en 1944, est l’un des recueils de ces fameux « écrits de combat ». Avec une perception incroyablement visionnaire du XXIe siècle, l’auteur y critique les perversités du capitalisme industriel (il prévoit même les délocalisations d’usine à venir), l’inconséquence de l’Homme face au progrès technique et, d’une manière plus générale, dénonce tout ce qui conspire à l’anéantissement de la vie intérieure sans laquelle nos libertés ne sauraient être véritables.
Seul en scène, le comédien Jean-Baptiste Sastre offre sa voix à cette tribune. Une voix posée, calme et sereine malgré le bouillonnement intérieur.
« Jeunes gens et jeunes filles... » appelle-t-il. Bernanos harangue la jeunesse grâce à qui le salut peut encore advenir. Un portrait sans concession du monde moderne livré dans un spectacle intime et faussement résigné.

PRODUCTION LIBERTÉ / CHÂTEAUVALLON

Lumières Dominique Borrini

Production déléguée Le Liberté, scène nationale de Toulon
Production
Châteauvallon, scène nationale
Avec le soutien du Centre français de Berlin et du Théâtre des Halles, Avignon

Autour du spectacle

Spectacle en arabe et en français le vendredi 19 octobre

LA PRESSE EN PARLE

Le bruit du Off, 12/07/18
consulter